Si votre enfant démontre des signes d’hyperactivité, vous avez peut-être l’impression qu’il bouge déjà beaucoup! Mais a-t-il vraiment l’occasion de se dépenser?

 

Que sait-on sur l’activité physique et le TDAH ?

 

L’activité physique c’est bon pour la santé du corps, et ça aide aussi à garder le cerveau en forme!  L’activité physique fait en sorte que le cerveau se développe et devient plus efficace.

 

Comment ? Une activité physique régulière aide à produire une réaction chimique qui influence positivement la mémoire, la concentration et la vivacité d’esprit.

 

La recherche démontre que la résolution de problèmes, la mémoire et l’attention s’améliorent immédiatement après l’exercice. Donc faites vos sodokus après le jogging ! 

 

Pourquoi ? Parce que l’hippocampe, qui est la partie du cerveau liée à l’apprentissage et à la mémoire, répond fortement à l’exercice.

 

De plus marcher, faire du vélo ou jouer à l’extérieur augmente l’exposition à la lumière du jour, ce qui aide à régulariser les habitudes de sommeil. Encore des points bonus pour l’exercice!

 

Pourquoi est-ce important ?

 

La relation positive qu’il y a entre l’activité physique et le cerveau va encore plus loin. Une récente étude démontre que l’activité physique aérobie d’intensité moyenne, en plus d’améliorer la fonction cognitive, favorise la concentration. De la concentration ! Je suis prête à parier que vous aimeriez en acheter à la livre!

 

Finalement, il est important de savoir que le TDAH peut être un facteur déterminant dans le développement de l’obésité. Mais pas question de régime ici ! Juste de prendre l’habitude de bien manger et de bouger.

 

Par où commencer?

 

Je sais que je me fais persistante, mais il est très important de mettre en place un horaire pour la télévision et l’ordinateur. C’est la seule façon de faire un suivi du temps passé devant l’écran.

 

->2 heures par jour, c’est le temps maximum de loisir devant un écran.

 

Votre enfant écoute la télévision au service de garde ou à l’école? N’oubliez pas de comptabiliser ce temps!

 

Idéalement, un enfant devrait bouger 60 minutes par jour. Je vous entends dire « 60 minutes! Mais je ne peux pas rajouter une heure à ma journée! »

 

Rassurez-vous, bouger, ça inclus toutes les activités qui font battre le cœur un peu plus rapidement. Ça n’a pas besoin d’être compliqué!

 

Quelques exemples d’activités à inclure dans votre journée :

 

• Se rendre à l’école à pied ou en vélo
• Installer un « punching » bag dans le sous-sol ou un gros coussin
• Faire une course à obstacle dans la cour
• Mettre de la musique et danser dans le salon
• Allez jouer au parc
• Glisser ou construire un fort
• Allez promener le chien
• Profitez des bains libres à la piscine

 

Et c’est encore mieux, si toute la famille bouge ensemble!  Tout le monde y gagne!

 

TRUC MAMAN & TDAH 

Il est important de laisser du temps pour des activités non structurées. Juste jouer comme dans le bon vieux temps à la « tag », à la corde à danser, au ballon, etc. L’important c’est de bouger!

D’autres ressources pour mieux gérer l’activité physique et le TDAH

Conclusion 

Ah, s’il existait une recette miracle pour « enrayer » le TDAH! Huit heures de sommeil, 7 portions de fruits et légumes, 60 minutes d’activité physique et abracadabra!

Malheureusement, cela ne fonctionne pas comme ça. Par contre, comprendre ce qu’est le TDAH et comment il affecte le cerveau et le développement de notre enfant pour explorer et essayer des stratégies efficaces est une bonne approche pour atténuer les symptômes et mieux vivre avec le TDAH.

Le sommeil, l’alimentation et l’activité physique ne doivent pas être perçus comme une thérapie naturelle miracle. Toutefois pour les enfants, diagnostiqué ou non, renforcer les habitudes d’une bonne hygiène de vie, lorsque combinées avec d’autres approches, auront un impact positif sur la santé générale de votre enfant et sur son comportement.

Pin It on Pinterest

Share This